Accueil Ma vie et moi Actualité La France forte s’habille en taille patron

 

Aujourd’hui sur MALINMALIGNE, attention article engagé. Et écrit à 4 mains. Les siennes et les miennes.

Evacuons d’emblée l’évènement qui a marqué notre dîner de pâtes hier soir : l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy sur la chaîne de maçon.
On va la faire courte, avec un graphique, qui confirme les propos de N. Sarkozy, la crise sans précédent explique tous ses échecs. Elle explique aussi, sans doute, pourquoi les grands patrons ont gagné 34% de plus en moyenne en 2010 (clic)…

La voilà la France forte, celle qui s’habille en taille patron, travaillez plus, ils gagneront plus.

Comme les tennismen.

Parce qu’au drame des exilés fiscaux du tennis, vous y avez déjà pensé ?  Nous on y a pensé tout le week-end à cause de Guy Forget et de l’entretien qu’il a accordé au Monde.
Extrait :

« Les joueurs sont à l’étranger huit mois par an, ils gagnent donc l’essentiel de leurs revenus hors de France, et il faut savoir que quand ils gagnent un million d’euros en France, ils en laissent 500 000 aux impôts.
On veut leur faire un procès parce qu’ils n’ont envie de payer que 30 % d’impôts aux Etats-Unis ou en Suisse […] et ce alors qu’ils sont tout le temps à l’étranger. »

On vous renvoie à l’excellent article de Rue 89. Tout y est dit. Ça doit être ça les fameuses valeurs du sport que nombre d’anciens sportifs viennent vendre aux cadres dans des séminaires de management, pour 6 000€ les 90 minutes. Les 90 minutes à 6 000€ c’était dans Envoyés Spécial La Suite samedi dernier, le tarif d’Edgar Grospiron (clic). On vous met le lien au cas où vous seriez intéressés.

Sport toujours avec le spot des Guignols qui se moquent des athlètes espagnols dopés aux résultats. Nous, Nadal qui fait pipi dans le réservoir ça nous a fait rire. La polémique qui a suivi, moins. Le président de la fédération espagnol de tennis qui envisage de porter plainte, Afflelou qui retire ses pubs de Canal+, de vieux relents xénophobes de ci, de là. En même temps, même dopés les sportifs espagnols restent meilleurs que les autres qui utilisent les mêmes méthodes. Le sport en Espagne c’est une religion et la foi fait des miracles.

 

 

Subtile transition, qui nous emmène à Rome pour le vrai miracle, celui de Mario Monti. Le Président du Conseil italien a annoncé mardi le retrait de la candidature de Rome pour l’organisation des Jeux Olympiques d’été en 2020. Trop cher compte tenu de la crise économique actuelle. Enfin. Il était temps de faire passer les dépenses de sport après tout le reste. Forza Italia !

Un autre monde est donc possible : un monde sans Grand Stade, sans exilés fiscaux, sans dopage et sans Sarkozy président. Il commence aujourd’hui,  consommez le sans modération.

 

5 COMMENTAIRES

  1. Je ne vis définitivement pas dans le même monde que celui des multinationales. Je ne pourrai jamais comprendre comment on peut gagner autant sur le dos des citoyens et se sentir bien. Et je suis curieuse de voir comment ce monde va continuer à avancer…

  2. bel humour ! dommage qu’il s’applique à des choses un peu ou très scandaleuses ! je suis d’accord sur tout. Même que j’aimerai toujours voir Nadal jouer au tennis ;-)

Laisser un com'