Accueil Ma vie et moi En campagne avec FH2012 La frontière c’est pas les autres

Discours prononcé dans mon lit, vers 2 ou 3 heures du mat’, la nuit dernière…

 

Françaises, français, mes chers compatriotes, marathoniennes, squasheuses et toi aussi, amoureux du saucisson et de la bière,

Mes amis,

Je suis venu vous parler de la France, de la France et de sa nouvelle frontière,

(Silence dans la salle, émotion)

Cette nouvelle frontière, c’est la mienne, c’est la vôtre, ce sera celle de vos enfants, celle de demain, celle qu’ensemble nous franchirons, plus forts,  dans l’élan, sans crainte et sans haine, comme Mahieddine Mekhissi-Benaddad à Pékin en 2008 (clic),

La frontière, ce n’est pas une limite, ce n’est pas une fin, la frontière, c’est  un seuil, une étape, la veille d’un jour nouveau,

Oui, amis sportifs je vous le dis, à vous d’abord,

Car qui  mieux que vous, vous qui chaque jour dans vos efforts contre vous-même cherchez à faire tomber de nouvelles barrières, oui, qui d’autre mieux que vous peut comprendre que ce n’est pas en s’arrêtant aux frontières qu’on peut donner le meilleur de soi-même, progresser, s’améliorer… ni penser au prochain marathon quand on vient lamentablement de faire 3h23 à  Barcelone (clic),

3h23 à Barcelone, lamentablement… (sourire, puis silence)… je me suis dit en écrivant ce discours, est-ce que ce n’est pas trop intime ? est-ce qu’ils ne vont pas me rejeter quand je vais parler de mon échec?

(Cris dans la salle… Non ! Non ! Non ! Robert Président !Robert Président !)

D’accord, d’accord (sourire plus franc, puis silence)… donc je me disais en écrivant ce discours,en fait hier après avoir passé la tondeuse, que j’allais vous parler d’une autre frontière, pas celle du chrono sur marathon, non, une autre frontière que Mel connaît bien, que tous les adeptes du saucisson bière fraîche connaissent bien, cette frontière, c’est celle qui sépare le sportif du non-sportif, celle de la France qui se lève tôt pour courir et celle de la France qui se couche tard pour  sortir,

Cette France, elle est nouvelle pour moi, cette France je la connais encore mal, cette France je la découvre depuis un mois, cette France elle est... (silence)…  BELLE !!!!!!!

(Cris dans la salle, limite orgasmique… Oui ! Oui ! Oui ! Ro-bert avec nous, Ro-bert des ca-houètes ! Ro-bert du Bordeaux !)

Oui mes amis, ma nouvelle vie de l’après-25 mars 2012, de l’après marathon de Barcelone, cette nouvelle vie qui est la mienne, c’est celle qui m’engage à vos côtés dans une longue lutte pour le développement des bourrelets graisseux, pour une France différente et respectueuse de toutes les différences !

Oui cette nouvelle vie m’autorise à parler à tous les Français, à toutes les Françaises, grands, grasses, gros, joufflus, chauves, dur du biceps ou de la feuille,

Je suis le seul à pouvoir parler à ces 2 France qu’on veut opposer, que Sarkozy veut monter l’une contre l’autre, ou l’une sur l’autre, ces 2 France dont Sarkozy ignore  tout, lui qui fait un malaise vagal quand il dépasse 5 km de footing à 6 km/h !!!!!!!

(la salle) Ouh, ouh, ouh ! Sar-ko au Cap Nègre à vé-lo et Carla sur son dos !

Oui mes amis moi aussi, comme vous, je suis capable de ne pas courir quand je n’en ai pas envie, oui mes amis comme vous je suis capable de reprendre du gâteau au chocolat après avoir manger du foie gras au dîner… (la ferveur monte, le ryhtme s’accélère)… oui mes amies moi aussi je prends la voiture pour aller bosser et polluer la planète... (délire et hurlements dans la salle, 1ers évanouissements, Bob sort un vélo des coulisses et le lance dans la foule en délire)… oui mes amis, moi aussi j’ai franchi cette frontière qui sépare l’actif de l’inactif, le sportif du non-sportif, le cérébral du végétal, oui mes amis, je l’ai franchie et c’est si bon que j’en ai fait mon programme pour la France !!!!!!

(la salle) Ro-bert Président ! Ro-bert Président ! Ro-bert Président !

(la sono lance HEXAGONE de Renaud (clic) )

(des hommes obèses montent sur la scène rejoindre Bob, de vieilles dames siliconées en short aussi, on aperçoit même une ancienne blogueuse à succès de Bordeaux légèrement défraîchie par 5 années passées sous le jougs des idées sarkolepénistes).

Mes amis, de gauche et de droite, j’en connais au moins 2, voter pour moi c’est voter pour vous, c’est voter pour le monde tel qu’il sera et pas tel qu’ils le craignent, c’est voter pour l’absence de frontière entre les cultures, l’absence d’une frontière qui n’existe pas entre le vrai et la faux, entre la beauté et la laideur, c’est accepter que le long travail de la civilisation (clic) n’est jamais terminé et qu’il dépend de frontières à franchir, hier, aujourd’hui, demain. Ensemble.

Vive le sport, vive le non-sport, et vive la victoire de la Gauche le 6 mai !

Juriste par intérêt, fonctionnaire par conviction, sportif par addiction, blogueur par plaisir, mari par devoir (Mel était seule et abandonnée quand je l'ai rencontrée...), père au quotidien et même plus... C'est ce CV tout simple qui me donne le droit de vous faire l'article sur MALINMALIGNE, et de vous accompagner vers mon étoile...

8 COMMENTAIRES

  1. hier tu passais la tondeuse et t’étais pas dans la rue ? Mais alors mais alors, t’es un vrai travailleur ?
    Peut-être quand même et oui c’est moi qui dis ça, tu devrais courir un peu ce soir avant le débat, tu vois…te fatiguer un peu quoi !
    et tu sais que Renaud il a très mal tourné ! l’écrirait plus ça aujourd’hui ou en tout cas pas dans le même sens !

  2. A 6 km/h , remarquez que Sarko peut encore envoyer des cartes postales à François Hollande…. Vaux mieux pas qu’on vote sur le niveau de course à pieds de chacun. Mais parait que ce soir 11 pourcents des français vont changer d’avis. Comment c’est la formule déjà… Y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!!! Et bien on est 89 pourcents d’imbéciles en France…. A moins que ce ne soit 11 pourcents des 20 millions de Français qui vont regarder la télé ce soir (chiffre annoncé!), ça fait quand même du monde!!!! C’était un petit discours d’avant débat… Pour inciter à changer d’avis! :)

  3. @ Patrick : OK avec vous, c’est le moment où jamais pour les électeurs sarkozystes de changer d’avis. Parce que le changement c’est maintenant !

    @Mimi : p’tain je suis tout stress et pourtant j’ai couru ce midi… Je crois que je vais picoler pour me calmer… Mel, un apéro ! Et pour Renaud, OK avec toi, il a mal tourné mais qu’est-ce que sa chanson sonne encore juste 40 ans plus tard…

  4. allez votez hollande! et la France suivra le beau chemin tracé par l’Espagne!

  5. @Marc : c’est vrai ? Tu y crois ? Tu crois vraiment que si on vote FH la France va gagner la coupe du monde de foot et l’Euro comme l’Espagne ? Qu’on gagnera Roland-Garros avec un nouveau Nadal ? Qu’on sera champion du monde de F1 comme Alonso ? qu’on gagnera de nouveau le tour de France avec un Contador français ? Si t’y crois Marc, moi j’y crois, tu ne m’as jamais déçu. Alors votez François Hollande et à nous toutes les victoires sportives!!!!
    Comme quoi avec des mots, avec des peurs aussi, on ne fait guère avancer le débat… ou alors on le fait avancer dans le sens qu’on veut.

  6. Merci Man’ :) Me restais 2-3 irréductibles à convaincre et j’crois qu’avec de tels arguments, vont craquer … lol

Laisser un com'