Accueil Ma vie et moi On voit tes fesses

Maman on voit tes fesses.
Quoi ?
Bob regarde ma jupe steplé, on voit mes fesses quand je marche ?
Mais non, juste quand tu te penches. Faut pas te pencher c’est tout.T’es bien, qu’il m’a dit. Ou t’es bonne. Ou t’es bien bonne. J’aurais du me méfier.
8:45 arrivée au bureau, comme tous les matins je vais dire bonjour à S., on papote un peu, c’est le grand jour. Cet am, le séminaire d’encadrement sur lequel on bosse depuis 4 mois va enfin avoir lieu. Une bonne centaine de participants, des VIP, des administrateurs, de quoi me hacher le sommeil depuis plus d’une nuit. Je suis imbuvable, les enfantet et Bob me fuient, je noie mon stress dans le chocolat comme d’hab. Un jour j’arriverai à gérer mon stress.

Pour l’événement du siècle (en toute modestie) La Dircom que je suis s’est occupée de la com. En gros, j’ai testé des traiteurs. En très gros, jai pris 12kg. En vrai, c’est un peu plus complexe. Il a fallu que je donne mon avis sur le vin aussi. J’ai demandé un Bordeaux, comme je n’y connais rien, j’ai opté pour celui avec l’étiquette jaune dans ma cave. Tout le monde était content, séminaire réussi.

J’ai un métier difficile, hein. Je fais ma maligne mais lundi matin je rigolais moins.
S. me trouve élégante, on parle de ma jolie jupe et je lui dis justement que Gaspard est drôle ah ah.
Je me retourne joignant le geste à la parole pour lui montrer l’élégance de la fente et là S. me dit que ben non c’est pas vraiment si drôle, parce que OUI ON VOIT VRAIMENT MES FESSES.
A l’insu de mon plein gré, La jolie fente de ma jupe s’était donc  transformée en faille de San Andreas avec vue directe sur mes fesses.
Je pense que le Big One à côté de ma réaction quand j’ai compris que j’allais me balader toute la journée les fesses à l’air restera du domaine de l’anecdotique. Je pense aussi que je suis prête à faire sirène d’alerte le moment venu.
J’ai réussi à informer d’un coup la moitié du siège  (elle est facile) que je portais une tenue indécente. Ca doit être ma meilleure qualité professionnelle ça : mon sens très développé de la discrétion en période de crise. Essentiel dans mon métier.
Heureusement S. m’a sauvé la vie en me recousant la faille. Mais  j’ai quand même préféré finir la journée en marchant à reculons. Principe de précaution.

La photo ? Un de mes tests traiteur. L’entrée. Après j’ai du choisir entre trois plats. Et trois desserts. J’ai testé le cocktail   déjeunatoire du lendemain aussi. Je suis prête pour Top Chef.

TestTraiteur2

4 COMMENTAIRES

  1. La vérité sort toujours de la bouche des enfants !
    C était une jupe crayon fendue ? Noire ? Bon week end !

  2. Ce n’est pas cette photo qu’on attendait! Celle-ci n’a rien à voir avec le titre!!!!! 😀

Laisser un com'