Accueil A la une Météo du marathon de Paris 2014, J-2

Pas de pluie finalement, de la grisaille, de la douceur et du vent du sud-ouest pour murmurer à mon oreille les histoires de mon passé intérieur...

Choix du tee-shirt, dilemme cornélien des jours d’avant le D-day. Ohé ! wake up ! je parle de choix là, du vrai, du lourd, de celui qui engage une vie, conditionne une réussite. Arborer les armoiries familiales, s’affranchir de l’étendard pour porter haut son moi coloré, ce tee-shirt qui vous affirme aux yeux des téléspectateurs du monde entier, votre doudou fétiche, celui que vous ne quittez pas même pour dormir, tout parfumé de vous, de cette odeur si rassurante de l’effort, celle du corps qui a couru.

Gris au diapason du ciel de dimanche, emmanché long ce tee-shirt, endimanché, débardeur camionneur, Marlon Brando sur les quais de Paris, brassière sexy, marcel tendance,  moulant, ample, vasodilatateur ou vasoconstricteur selon l’humeur stressée, en coton naturel bio versus technique synthétique chimique, avec maintien postural et nanoparticules fines sans diesel, made in Vietnam ou… ah non, là y’a pas le choix, mondialisation, business et méga-profits obligent, marinière version french marathon à inventer, Arnaud, la France des coureurs compte sur toi !

On est foutu.

WIKIPEDIA : Tee-shirt. Le tee-shirt (ou T-shirt) ou chandail à manches courtes en Amérique du Nord, ou encore tricot en Afrique francophone, est un maillot de corps qui doit son nom à sa forme en « T ». Un tee-shirt peut également être à manches longues, à capuche ou à col roulé. Il était originellement porté comme sous-vêtement, mais est désormais employé comme un vêtement à part entière, marquant la décontraction de son porteur, particulièrement l’été. Il s’enfile par la tête grâce à son encolure élastique.

A enfiler par la tête, c’est con quand on y pense, et pourtant, quel coureur à pied a eu cette idée géniale en premier, le tee-shirt par la tête plutôt que l’ouverture zippée ? Un homme ou une femme ? Européen ou américain ? A quel âge est-il mort ? L’inventeur de la formule du trou-à-tête magique avait-il des enfants ? Aurait-il voté Front National dimanche dernier ? Pronateur, supinateur ou minimaliste ? Etait-il végétarien ou omnivore? On ne connaît rien de ce bienfaiteur de l’humanité, songez-y avant de vous effondrer sur la ligne d’arrivée du marathon de Paris en 21 297ème position, que retiendra l’Histoire de votre exploit ? Zatopek, philosophe coureur, voyait dans les 42,195 km le moyen de changer une vie. Pas la mienne en tout cas.

Je cours comme je suis. Avant et après la course. Jésuite, méthodique et lubrique.

Pas de miracle.

Tout ce que j’écris ne sert à rien, courir ne sert à rien, ciel couvert dimanche 6 avril, rafale de souvenirs du sud-ouest de tiers dos sur le 1er semi, de tiers face ensuite, attention à la sortie des tunnels près des Tuileries.

Pour la maille, j’hésite encore. Rose, blanche ou noire.

Seule certitude, revenez demain : j’enlève le bas.

météo-marathon-de-Paris-6-avril-2014 météo-météociel-marathon-de-Paris-6-avril-2014

Juriste par intérêt, sportif par addiction, blogueur par plaisir, mari par devoir (Mel était seule et abandonnée quand je l'ai rencontrée...), père au quotidien et même plus... C'est ce CV tout simple qui me donne le droit de vous faire l'article sur MALINMALIGNE et AUXANGESETC.FR, et de vous accompagner vers mon étoile...

3 COMMENTAIRES

  1. Bon, je vois que je suis pas le seul à avoir profité du space cake de Christian (même si ton morceau avait l’air particulièrement dosé). Moi je pense que ce sera t-shirt de notre assoce sportive préférée et basta. Enfin, avec quelque chose pour le bas aussi. Quand même.

  2. Ça me rassure,il n’y a pas que Pascal qui « bargeotte « sur la tenue de dimanche,et tous les jours de la semaine qui précède.C’est sûr je ne pas pas comprendre…

  3. @Mathieu : rouge et blanc ? parfait, tu es fin prêt. Ce sont els couleurs de la croix rouge…

    @Val : Tu verras quand tu courras ton 1er marathon… photo, et que t’hésiteras entre ta mini-jupe écossaise et celle en vinylle…

Laisser un com'