Accueil A la une Une esthéticienne dans mon salon

Le retour du come back du test, c’est maintenant, ici, là, tout de suite.
Vous n’y croyiez plus. Moi non plus. Et pourtant. En revoilà un. Un article, un test comme quand j’étais jeune et belle et que j’habitais Bordeaux.
Maintenant, j’habite Paris. Presque. J’habite Houilles, dans le sept huit quand même. Et je pense avoir définitivement atteint le summum de la boboïtude. Juste après monsieur mon mari qui va acheter son vin directement auprès des petits producteurs dans les Pouilles.
Avant, j’allais me faire épiler le maillot dans des chaines à Paris ou Bordeaux. Maintenant que je ne suis plus que la moitié d’une blogueuse, que le quart d’une coureuse à pied mais une Dircom à 100 %, je fais venir l’esthéticienne à moi. Dans mon pavillon de banlieue. La classe. Presque.
Mon esthéticienne s’appelle Mel. Comme moi. Elle est blonde, je suis brune. Je suis grande, elle est petite. Elle est toute mince. J’ai repris mes 2kg. Un point partout. C’est mieux de s’arrêter là.

Mel est cool, souriante, dispo, pro et hyper punchy. Comme moi. Ok j’arrête.
Mel est surtout hyper réactive. Je lui envoie un sms, on se câle un moment tranquille en fin de semaine ou au beau milieu d’une matinée de congés et hop elle arrive le jour J à l’heure H avec sa table portable, sa cire déjà chaude et sa pince à épiler.
Elle et moi, on a commencé par le maillot seulement. Aujourd’hui, je ne me contente plus de baisser ma culotte, je lui refile aussi mes aisselles et mes jambes et elle me fait la totale.
On s’est rencontré un samedi matin au marché, elle distribuait des flyers pour se faire connaître, je faisais mon marché en New Balance.
J’ai trouvé son street marketing hyper bien ciblé. On est douze-mille bobos le samedi matin dans les Yvelines à faire notre marché toutes ensemble en jeans et New Balance avant de passer au magasin bio toutes ensemble juste après avoir déposé le petit dernier à son cours de tennis à Maisons-Lafitte toutes ensemble. Catégorie ultra-bobo de panurge.

Bref. Elle m’a plu. J’ai décidé sans hésiter de lui confier mes poils. Depuis, elle vient toutes les 3 semaines environ à la maison, je ne cours plus entre deux réunions pour trouver un centre à peu près propre qui pourrait me prendre vite et bien. Mel a changé ma vie.

Alors, si toi aussi tu habites Paris ou sa région (plutôt l’ouest donc), que tu as 1, 2 ou 3 enfants (avec 4 et 5 ça marche aussi et si tu n’as pas d’enfant, je t’envie parfois. Surtout quand n°3 hurle famine pendant pendant ma séance d’épilation), que tu as un homme dans ta vie qui ne supporte pas la vue de tes poils, call Mel au 06.63.17.72.75 et laisse-la épiler tous tes soucis (avec les sourcils ça marche aussi) (punaise je suis devenue aussi drôle que Bob).
Tu verras c’est doux, c’est bon, c’est wizzz.
Si tu likes sa page, c’est bien aussi, elle débute et en a bien besoin.

Prochaine étape ? Lui refiler les aisselles, le dos et le torse velus de Bob. Parce qu’il n’y a pas de raison que je sois la seule à souffrir et que c’est plus raccord avec sa calvitie tous ses poils.

MelEsthétique

 

2 COMMENTAIRES

  1. Ce bordel dans ta chambre !!!! regarde moi ça tout ce qui pend au mur ! et je ne parle pas de tes poils…

Laisser un com'