Home Malin Maligne dans les médias

Nouvelle semaine, nouvelle collaboration en vue (ce qui devrait me réjouir mais le coeur n’y est pas) et nouvelle publication dans Le Mag, le supplément du journal Sud Ouest. Petite forme donc. Et mini article. Avec une coquille. Quand ça veut pas…

Il a fallu que je me batte pour publier cet article, Bob trouvait que ça faisait beaucoup sur  moi (n’importe quoi ! ) et qu’en plus les nouveaux lecteurs du blog et de nombreux anciens l’avait déjà lu. L’avait déjà  lu quoi ?

Ben l’article sur Malin Maligne dans le nouveau supplément du journal Sud Ouest, vous savez bien :  Le Mag.

Tout a commencé (parce qu’évidemment comme d’hab, on se dit tout) alors que j’étais à la recherche d’un raccourci que jamais il ne trouva. David Vincent et moi, on les a vus.

Qui ça ? Non pas « qui ça » mais « quoi donc » ?

Ben un mail d’ Aude Ferbos, journaliste à Sud Ouest, qui commençait comme ça :

 » Journaliste au Mag, le nouvel hebdomadaire de Sud Ouest publié dans Femina sur la région, vous m’intéressez ! « 

Tu parles Charles, mon ego et moi, de suite qu’on lui a répondu à Aude (Bob me suggère ce délicieux jeux de mots) à l’aube (il était 9h58). Aussitôt dit, aussitôt écrit, aussitôt rendez-vous pris avec la journaliste dans les bureaux de la rédaction.

Très sympa Aude et pourtant je l’ai saoulée pendant une heure à ne parler que de moi. Un peu de Bob aussi. Inutile de vous préciser comme j’étais pimpante, manucurée de la tête au pied, coiffeur et massage Thaï pour booster mes énergies sans oublier mon épilation semi-intégrale du maillot (non Pascal et non Cédric, je n’ai pas de photos à vous montrer. Toutefois une recherche dans Google pourra utilement vous renseigner).

Et puis on s’est quitté Aude et moi. Plus rien pendant un mois. Et dimanche matin, à l’aube des nouvelles d’Aude. Partie au marché chercher un poulet, je suis revenue avec Sud Ouest et sans poulet. Bob et moi on a mangé des pâtes en lisant et relisant ce très bel article sur l’histoire de Malin Maligne, notre travail et la communauté que nous formons avec vous. C’est beau, ma phrase, comme un discours de Georges Marchais (qui se souvient encore de Georges ?) mais là en plus c’est vrai (parce que qu’est-ce qu’il en a raconté des conneries Georges).

Bonne lecture (si vous arrivez à déchiffrer quelque chose, Bob a réduit la taille de l’image en représailles) et merci à Aude, merci à vous.

Une dernière chose : bienvenue à tous les nouveaux lecteurs du blog et pour les anciens comme pour les nouveaux, ne vous laissez pas impressionner par l’audimat, on est entre nous, vos commentaires petits ou grands me font toujours plaisir.

 

Mesdames et messieurs les auditeurs de l’émission Les Spécialistes sur France Bleu Gironde et nouveaux lecteurs de Malin Maligne : bienvenus ici !

Bienvenus chez moi, chez nous, chez vous quoi.
Comme vous avez pu le découvrir ce matin, ici ça parle de sport, de remise en forme, de beauté et de bien-être pour les femmes (mais pas que) et à Bordeaux (mais pas seulement).
Vous faites comme à la maison : fouillez partout, ouvrez toutes les catégories, dénichez la bonne adresse et l’info qu’il vous faut et n’hésitez pas à poser toutes vos questions et à laisser vos commentaires.

Bon sinon, bonjour à vous autres fidèles lectrices et amis lecteurs. A l’heure où j’écris ces lignes (22h17 hier soir), je suis au bord de la crise de nerf, morte de trac et la cuillère à soupe dans le pot de Nutella (je suis faible), sur le point de me rendre à Radio France (demain matin 9h00) pour vivre une émission en direct live de 30mn où j’interviens en tant que spécialiste de la remise en forme et du bien-être à Bordeaux. Priez pour moi !

Si je survis, je vous mettrai l’émission en podcast ici même dans la journée ou demain (plus vraisemblablement). A suivre… Edit de 21h12 : ayé c’est en ligne ! juste en-dessous…

 


Malinmaligne.com sur France Bleue Gironde -… par meldebordeaux

Voili, voilà, Mel est toujours à la Une quelque part.

OK, j’déconne, c’est la jalousie qui habite ces propos caustiques… Toutes mes excuses à l’intéressée.

Cette semaine donc c’est sur http://runners.fr que ça se passe.

Comme c’est samedi, et qu’à l’heure où vous lirez ces lignes je serai à Valladolid pour assister à un match de coupe d’Europe de hand, je vous facilite le travail. Je vous mets le début de l’article, vous n’aurez qu’à cliquer pour la lire la fin…

Runners.fr adore Malinmaligne, un webzine 100% féminin animé par Mel. Cette Bordelaise propose les bons plans de sa ville (mais pas uniquement) dans le domaine du sport, de la forme, et la beauté… Drôle et informatif, malinmaligne.com parle aussi de running. Car Mel prépare son premier marathon. Elle raconte…

Elle a ses rêves. Les mêmes que beaucoup de runners. Un parmi d’autres : « Courir 42,195km !, scande t-elle. En novembre dernier, des problèmes de santé m’ont empêché de courir le marathon Nice – Cannes. Le 10 avril, j’espère que ce sera la bonne. Je prendrai le départ à Milan. Sa piazza del Duomo, ses boutiques de fringues, ses pâtes et ses pizzas, le procès de Berlusconi… »
Pas étonnant qu’elle ait choisi de courir de l’autre côté des Alpes le jour même du Marathon de Paris. « Ce sera un bref un retour aux sources pour moi qui possède la double nationalité, franco-italienne, note-elle. Et oui, je suis riche d’une double culture, je suis fille d’immigrés des Pouilles – qui sont arrivés avant ma naissance dans l’est de la France, près de Nancy. »
Lorsqu’on lui demande depuis quand elle court, Mel voyage dans sa mémoire : « Depuis toute petite en fait. J’ai commencé en courant derrière le camion de la marchande de glace. Après, j’ai continué pour aller acheter du Nutella dans l’épicerie à l’autre bout de la ville, et aujourd’hui je cours parce que l’essence coûte très cher et que je veux sauver la planète. » (cliquer pour lire la suite)

 

UA-9091949-2