Home Malin Maligne dans les médias


INTERNET.
A elles trois, elles ont huit enfants. Karine, Carmel et Anne tiennent de main ferme des blogs qui comptent à Bordeaux. Une manière pour elles, d’ouvrir les fenêtres

EXTRAITS

Que fabriquent-elles une fois les enfants couchés ? Une fois la litanie pipi, les dents, l’histoire et au lit enfin bouclée ? C’est vrai quoi, elles pourraient repasser du linge, regarder «Secret Story» sur le canapé en mangeant les restes des petits ou passer la serpillière. Pourquoi pas… Non, elles préfèrent se ruer sur l’ordinateur et s’immerger dans une seconde vie. Vertueuse ô combien, mais aussi joyeuse, riche, altruiste. Karine, Carmel et Anne sont des blogueuses.

(…)

Et la petite dernière qui monte. C’est Carmel avec www.malinmaligne.fr. Carmel l’impétueuse. Mère de trois garçons, elle a arrêté de travailler pour s’occuper de l’un de ses fils malade. Face à cette situation douloureuse, Carmel, une vraie bagarreuse – d’ailleurs elle fait de la boxe – a démarré un blog de filles. Elle teste des clubs de sports, des activités, des lieux de détente et de bien-être, et elle raconte. C’est pétillant, poilant et férocement intègre.

(Carmel) « J’écris tous les soirs, quand les enfants sont couchés, précise-t-elle. C’est ma fenêtre ouverte, mon oxygène. Là, je ne pense plus au reste. C’est de l’échange d’infos. Je suis une nouvelle bordelaise et je cherchais des lieux pour pratiquer des sports, le blog est une espèce de bouche à oreille. Je ne suis payée par personne, cette liberté me permet de dire exactement ce que je pense. Je me suis prise au jeu, j’ai beaucoup de demandes de partenariat et pour l’instant je refuse. Ma force est ma liberté. »

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les blogueuses n’ont pas cherché dans cette activité, à trouver une identité sociale, mais plutôt à transmettre leurs compétences. « Il faut avoir une sacré identité, bien affirmée pour tenir un blog qui marche, note Karine. Il faut avoir des choses à diffuser et des idées à revendre. »

Elles disent que le monde des blogueurs n’a rien de virtuel, qu’il ressemble à une « grande famille » assez solidaire au fond, contrairement aux vraies grandes familles.

Le blog, une écriture : « Une façon moderne de communiquer »

« Si ça marche, c’est aussi parce que nous avons pigé la façon d’écrire, il y a un ton particulier pour le blog. Une écriture attentive, soutient Carmel. Ce n’est pas du mail, ni de l’écriture journalistique, encore moins du texto. Une façon moderne de communiquer sans doute. »

Toutes les trois reconnaissent que l’exercice d’écriture n’est pas des plus faciles. Elles ont réfléchi à la question et savent que l’importance d’une orthographe soignée, d’un rythme urgent et d’une complicité qui n’a rien à voir non plus, avec une écriture épistolaire. Il faut du punch et une personnalité bien ancrée. Elles ont un ton différent, chacune le sien ; ceci associé à une liberté de parole remarquable.

(…)
L’intégralité de l’article : http://www.sudouest.com/gironde/actualite/bordeaux/article/710854/mil/5123147.html%22%3Esud

Mouaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!

Bon bah quoi ? J’vais pas faire ma chouineuse, hein. J’suis contente ! On va pas se mentir.

A ce stade, je pourrais commencer à avoir les chevilles qui enflent. Oui mais non. Juste les cuisses. Et parce que je fais de la rétention d’eau. Je pourrais donc. Mais j’ai pas. Parce qu’après la pommade, va falloir passer aux choses sérieuses. Et j’aime autant vous dire que lorsque je pense au boulot qu’il me reste avant la sortie du dit-guide, je la ramène beaucoup moins. Hein. Bon. A suivre !

meldevanto-zoneçà y est, Mel est célèbre, O-zone parle d’elle en termes fort sympathiques. C’est ici !!!!!!

Pour  remercier Eric, O-zone et CUP CAKE, 2  petites photos prises hier.

 C’est 2 fois rien, mais comme l’article a mis Mel de très bonne humeur pour le week-end, je tenais à toutes et tous vous remercier personnellement.

Son mari

UA-9091949-2